Forum des membres de Chasing-Live.net, Les chasseurs d'orages au coeur de l'action, diffusions de chasses aux orages en direct.

 
HellCat
Sujet Auteur
Messages : 11
Inscription : 21 mai 2018, 19:43

10 octobre 2018 : Feu automnal sur le 49.

02 déc. 2018, 01:27

En cette journée du 10 octobre, je suis autant focalisé sur mon portable que sur mon travail, avec un petit coup d'oeil sur l'écran régulièrement.
Les modèles le prévoyaient et là, Keraunos a mis le 49 dans la zone où l'activité électrique devrait sévir.
 
En fin d'après-midi, c'est entré sur les terres niveau Charentes Maritimes mais là, le déplacement se fait carrément N-NE.
En extrapolant une ligne de trajectoire fort probable, ma position sera concernée.
 
Du coup, le matériel est prêt. Je sais que si l'orage intervient avant 21 h, je n'ai pas mon binôme qui termine son taf à cette heure là.
Par principe de sécurité (surtout envers ma moitié), je ne m'autorise pas à chasser seul, surtout de nuit.
Vers 20 h 30, ça ronronne sur le nord des Deux Sèvres (79). Je sais que ça va se déclencher d'ici peu.
J'embarque mon l'équipement, et je vais me positionner sur un spot, à une centaine de mètres au dessus de chez moi : Là, mon cousin saura me retrouver.
J'ai juste eu le temps de régler le trépied, mais pas la mise au point de l'APN que le vent se lève, avec des grosses gouttes qui éclatent sur le pare-brise, juste derrière moi : 
Je devine ce qui doit suivre, décroche l'appareil et saute dans la tuture. Bon réflexe, si j'ose dire : ça pète de plus en plus fort autour et maintenant au dessus, avec un mitraillage liquide.
 
Je reçois un appel du cousin qui quitte son taf, dix bornes plus au sud et me dit que ce n'est qu'un feu au dessus (il est encore plus près du 79 que moi).
Je lui fais un état des lieux, en lui disant de prendre son temps pour rentrer et s'équiper s'il le souhaite parce que là, c'est inexploitable pour le moment.
Il me recontacte et vient me rejoindre (il habite à 50 m de chez moi : pratique pour s'organiser  ;) ).
Tout est redevenu calme : la pluie a cessé, l'orage est plus lointain.
Je lui fais remarquer ... qu'il a omis un détail qui n'est pas sans conséquence : Son trépied !  :lol: Trop focalisé sur son APN et son estomac probablement.
 
Dans la foulée, il a droit à un petit topo sur la situation, lui montrant qu'une seconde vague remonte sur le 79 (Deux Sèvres).
Ce n'est pas évident d'en discerner la direction exacte, mais ça devrait passer plus à l'Est, pour ce qui est du cœur de cette nouvelle salve.
Je déplace mon trépied, une mise au point un peu délicate dans la pénombre (merci les éoliennes).
Et là, ça commence à se déclencher quasi au dessus de nous !
Pas vu venir, ces coups là ! 
Et hop, dans le Scenic, car en plus, la pluie est de retour.
L'épisode humide intense est de courte durée, et là pendant qu'on replace les APN et refait la mise au point (ou du moins essaye car une bruine reste présente), un immense spider qui part de l'Est, là où ça éclaire à pleine cadence, pour venir  se déployer jusqu'au dessus de nous ... 
Allez anticiper un truc pareil, vous ! 
Là, les deux turlurons en restent bouche bée devant celui-ci et le spectacle qui se déploie plus à l'Est.
 
Les quelques clichés qui suivent montrent l'activité électrique qui se déroulait à une bonne vingtaine de bornes de chez nous.
Alors, gardez à l'esprit que c'était notre première sortie avec notre nouveau matériel, alors, vous pourrez constater que ça tâtonnait un tant soit peu.
Ajoutez à cela qu’il nous fallait faire avec une bruine quasi incessante ainsi qu’un vent de côté franchement désagréable.
 
Premier cliché :
 
Image

Cette première photo représente la majorité de ce qu’on pouvait observer. De l’inter, à volonté.
De par le fait, pour balayer le plus large possible et essayer de capturer ces internuageux en entier, j’avais opté pour la focale minimum de mon objectif : 18.
Par contre, en cas de superbe coup de foudre isolé, ça n’était pas le top.
D’autant plus, mon binôme ayant changé plusieurs fois de réglage, je misais un peu sur lui pour compléter les prises de vue.
Sur ce cliché (et les autres également), je regrette cet aspect du ciel trop sombre, du à une ouverture bien trop faible.
 
Second cliché :
 
Image

Un des rares coups de foudre observés.
Il représente les éclairs nuage-sol  auxquels on était confrontés : Pas de ramifiés.
Pour rappel, ça impactait à environ 25 km.
Le regret, c’est de ne pas avoir traversé la route pour accéder au talus et nous installer dans le champ, ce qui nous aurait fait gagner environ un mètre cinquante de dénivelé. On gardait juste le véhicule à portée immédiate … même si le risque était bien moindre qu’une heure plus tôt.
 
Troisième cliché :
 
 Image
 
Bon là, pas le top.
En plus du réglage d’ouverture trop faible, c’est le temps de pose qui a biaisé ce cliché.
J’avais opté pour la télécommande plutôt que l’intervalomètre (que je ne maîtrisais pas suffisamment)  et hélas un temps de pose bien trop long.
Cet orage se comportait de façon étrange, pouvant envoyer quelques inter bien séparés et puis plus rien … pour soudainement déclencher le feu kéraunique en quelques secondes. Là, ce fut le cas, d’où la profusion d’inter sur un même cliché.
Autant dire qu’au début, je jonglais entre les temps de pose … avec bien sûr des bijoux qui se déclenchaient pendant les nombreuses sauvegardes alors, par la suite, j’ai pris l’option d’allonger le laps de temps.
Et évidemment, quand j’ai décidé de réduire drastiquement le temps de pose : l’orage ne donnait plus rien, que quelques intra ici et là.
Perso, je n’aime pas ce genre de photo (la troisième), qui ne représente pas vraiment la réalité … mais bon, ce soir là, c’était le « Festival de l’inter », alors ce cliché est un peu un échantillon des moments où le ciel se déchaînait.
Cela dit, j’ai pas mal appris de ces (mes) errements, niveau réglages de mon D7200 … vis-à-vis de la distance de l’orage, de la luminosité, etc…
Impatient de voir arriver la nouvelle saison des orages … et qui sait, avec un objectif plus performant …. Parce que le 18-140 livré avec … mouai …
 
 
Avatar de l’utilisateur
FlorianL
Administrateur
Messages : 278
Inscription : 29 mai 2013, 13:42
Localisation : Loire-Atlantique
Contact :

Re: 10 octobre 2018 : Feu automnal sur le 49.

05 déc. 2018, 10:28

Salut Bertrand,

merci pour ce partage détaillé. j'ai pris du plaisir à le lire, tu retranscrit bien les phases de cette chasse avec ton cousin.

pour des premières photos je trouve que tu as fait du très bon boulot. C'est rare d'avoir ce résultat quand on débute.

La photo 3 me plait bien, car elle est harmonieuse, assez éclairée quoique le premier plan est noir mais c'est souvent le cas en nocturne et surtout elle est plus nette que les deux premières.
Bien joué !

Aussi une question me taraude, est-ce que ces photos sont brutes de capteur ou as tu fais du post traitement ?
Si ce n'est pas le cas, avec un brin de post-traitement sous lightroom (la référence à avoir absolument pour faire du post traitement) tu pourras donner davantage de détails à tes photos, mais cela implique de shooter en RAW et pas en jpeg uniquement. Je prévois de faire un petit tuto lightroom prochainement.

Merci encore du partage.
 
Avatar de l’utilisateur
yo44
Messages : 18
Inscription : 26 juil. 2015, 11:11

Re: 10 octobre 2018 : Feu automnal sur le 49.

08 déc. 2018, 08:18

Salut,
merci pour ce partage, vous êtes de quel coin du 49?
 
Avatar de l’utilisateur
FlorianL
Administrateur
Messages : 278
Inscription : 29 mai 2013, 13:42
Localisation : Loire-Atlantique
Contact :

Re: 10 octobre 2018 : Feu automnal sur le 49.

08 déc. 2018, 19:40

Salut,
merci pour ce partage, vous êtes de quel coin du 49?
Sud du Maine et Loire, d'après présentation du Chat de l'enfer du 49 : viewtopic.php?f=6&t=144 ;-)
 
HellCat
Sujet Auteur
Messages : 11
Inscription : 21 mai 2018, 19:43

Re: 10 octobre 2018 : Feu automnal sur le 49.

09 déc. 2018, 00:32

Salut,
merci pour ce partage, vous êtes de quel coin du 49?
Sud du Maine et Loire, d'après présentation du Chat de l'enfer du 49 : viewtopic.php?f=6&t=144 ;-)

Bon, pas eu le temps de répondre, il y en a au moins un qui suit, et c'est le délégué de classe.  ;)
@ Yo44 : Pas sûr que le nom de Valanjou te dise quelque chose, alors, secteur Est de Chemillé.
Pour schématiser, quasi à équidistance entre Cholet, Angers et Saumur.


Sinon, en réponse au post de Florian.

Toujours amusant de voir que le ressenti n'est pas le même vis à vis d'un cliché ou d'un autre. 
Perso,des trois que j'ai mis, c'est le premier que je préfère car plus proche de la réalité, le troisième, dû à la (trop) longue exposition, je le trouve trop surchargé, et moins réaliste.
Ensuite, pour ce qui est de la netteté : je le conçois que ce fut un problème au départ, concernant la mise au point en pleine obscurité, ajoutant à cela une humidité ambiante, un objectif peu pratique, etc.

Concernant les clichés en eux même :
Pour les chasses à l'orage, j'utilise les deux slots de mon D7200 (un peu pour cela que j'ai choisi cet appareil) : Le premier enregistre en RAW, le second en JPEG.
Ces photos sont les versions JPEG, rapatriées sur l'ordi et retaillées car, à la base : 6000 x 4000.
J'ai recadré (à la va-vite, je le conçois) sur la zone intéressante.
Effectivement, je connais Lightroom (que je n'ai pas) et j'ai vu le résultat que cela donne (entre les mains de personnes averties).
J'avais juste testé un petit logiciel de retouche opérant avec le matos Nikon, et j'avais constaté que le post-traitement promettait déjà à son niveau de bien belles choses.
A ce jour, le prix du logiciel m'arrête ... mais il est clair que j'y viendrais à un moment ou un autre ... et comme Noël approche ...
Je conserve toutes mes photos d'orage (entre autres) sur des disques durs, pour que, le jour voulu, je puisse ré intervenir sur les clichés en RAW qui me semblent dignes d'intérêt.

Pour ce qui est du tuto "Lightroom" : (y)

Merci pour les retours, ça m'encourage à poursuivre dans ce domaine ... même si je suis conscient qu'il y a encore du boulot.
 
Avatar de l’utilisateur
benjamin44
Messages : 118
Inscription : 12 févr. 2015, 21:51
Localisation : Loire-Atlantique

Re: 10 octobre 2018 : Feu automnal sur le 49.

10 déc. 2018, 23:06

Bonsoir Hellcat,

et bien je choisis sans hésiter la 3 eme photo évidement pour la Mise au point plus net et la colorimétrie plus à mon goût ( çà reste personnel a chacun).

je trouve ca chouette que tu partage ces quelques clichés, ont a tous commencé et c'est comme ça que l'on progresse en exposant son travail aux autres ! moi je dit chapeau c'est quand même pas mal du tout. je valide le lightroom , peut-être un peu onéreux, mais quand tu as compris les fondamentaux, ça te permet de peaufiner tes clichés et de pousser le post traitement la ou les logiciels basique s’arrête. une formule simple pour le cadrage un tiers paysage 2 tiers ciel, ça rend mieux conseil que je transmet après qu'on me l'ai transmis n'est ce pas Flo ! 

après les réglages sont assez personnel en fonction de la marque de ton boitier pour ma part je regarde souvent les photos des autres chasseurs qui me plaise et certains inscrives la marques de leur boitier ainsi que les réglages ça aide plutôt bien et à force ont se crées nos réglages et habitudes ...

plein d'encouragement pour tes prochains clichés !

Au plaisir

Benjamin.P
 
HellCat
Sujet Auteur
Messages : 11
Inscription : 21 mai 2018, 19:43

Re: 10 octobre 2018 : Feu automnal sur le 49.

16 déc. 2018, 13:20

Merci pour le retour, Herr Benjamin.

J'apprécie énormément ces critiques constructives.
Il va sans dire que Lightroom est sur ma liste de Noël ...
Concernant le cadrage, 1/3 paysage, 2/3 ciel : c'est pourtant de l'acquis depuis les cours de photo en 4ème (oui, il y a longtemps) ... même si on faisait essentiellement du portrait.
Mais ta piqûre de rappel n'est pas inutile.

Les trois clichés, dans leur version originale, me semblent respecter ce ratio mais pour mon post, j'ai retaillé les images.
(J'avais éliminé plusieurs photos qui semblaient sympas niveau éclairs mais où le cadrage était minable)
Comme dit précédemment, à cause de l'omniprésence d'inter qui s'étalaient sur l'horizon, j'avais opté pour des shoots en 18, histoire d'essayer de tout capturer.
Evidemment, au final, cela impliquait une masse importante d'obscurité vis à vis de la zone éclairée.
Alors; sur ces photos en 6000 x 4000, j'ai redécoupé le cliché pour sélectionner la partie qui était plus intéressante ... mais là, j'avoue avoir zappé ce ratio 1/3 2/3.: Mea Culpa.

Pour ce qui est de donner l'info du boîtier, des réglages (surtout), c'est clairement un plus qui permet à chacun de progresser, d'affiner sa technique pour par la suite, tâtonner un minimum quand on doit réagir vite face au spectacle.
Très bonne remarque, et je vais garder ça dans un petit coin de ma tête pour l'avenir.
Avec mon binôme (et cousin), on en avait pas mal discuté après cet événement car on était parti sur des réglages différents, et chacun modulait en cours : Au final, on avait du mal à se souvenir lesquels avaient donné les résultats les plus intéressants (ou les moins pires).

Plus tard, quand j'aurai Lightroom et saurai l'utiliser, je reviendrai sur ce topic, histoire de mettre les trois clichés originaux, ainsi que leur version retravaillée.

En tout cas, merci pour les avis et conseils 

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité